Il y a aussi du génie dans la dyslexie !


Je vous invite dans cet article à tourner votre regard vers d’autres versants de la dyslexie et des troubles Dys (dysorthographie, dyspraxie, dyscalculie, etc.) dont on a peu connaissance et qui aident à faire face aux difficultés. Il ne s’agit pas d’ignorer ces difficultés mais de mettre en avant aussi toutes les qualités exceptionnelles des enfants ou adolescents Dys.

Il y a du génie dans la dyslexie, trop souvent passé au second plan voire passé sous silence. Quel dommage, pour ne pas dire quel gâchis, de ne pas reconnaître et mettre en valeur ces qualités exceptionnelles.

Les enfants dyslexiques nous surprennent toujours. Il vient un temps en effet où nous sommes surpris par leur beau parcours. Ces enfants sont des êtres qui évoluent en permanence.

Le temps pour allié

Pour peu qu’ils soient soutenus, compris, encouragés, valorisés, ils feront leur chemin, un beau chemin habilement tracé. Ils trouveront pleinement leur place. Ce courage qu’ils déploient jour après jour pour affronter leurs difficultés, ils vont le garder. Cette capacité d’effort dont ils font preuve quotidiennement, ils vont la conserver. Cette capacité de travail qu’ils développent devient un bagage. Ils sont en quelque sorte armés pour construire leur vie. Ces capacités, alliées à leur habileté à créer des relations solides, à s’intégrer, à comprendre leur entourage au point de savoir à quel moment parler et en quels termes, à tisser des liens authentiques et harmonieux, toutes ces qualités font qu’ils avancent dans leur vie en créant un réseau au sein duquel ils se reconnaissent et partagent des valeurs communes.

Quand on sait l’importance du réseau dans le monde d’aujourd’hui pour décrocher un stage, un emploi et même trouver un logement, ce sont bien là des qualités à ne surtout pas négliger.

Du courage, ils en ont

Ces enfants sont des êtres courageux. Ils font face aux difficultés, à la déception, à la frustration tous les jours, voire plusieurs fois par jour. Je prends soin volontairement de ne pas employer le mot échec car je considère qu’il n’y a pas d’échecs mais uniquement des expériences. Et pourtant, ce sentiment d’échec peut émerger en eux, qui ne le comprendrait pas ? Ils souffrent, en silence, souvent. Ils ont envie de réussir mais n’y parviennent pas comme ils le mériteraient au vu des efforts et de la persévérance dont ils font preuve. Les soutenir, les valoriser est plus que nécessaire, c’est essentiel, à deux titres : pour les encourager et pour remplir leur réservoir émotionnel.

Un réservoir émotionnel à alimenter

En effet, s’ils savent que leurs parents les aiment d’un amour inconditionnel, ils auront d’autant plus de facilité à affronter l’adversité que représente leur scolarité. Ils pourront transformer ces difficultés et garder le cap vers leur réussite. J’aime beaucoup l’approche de Gary Chapman et Ross Campbell avec les langages d’amour. Tout individu, adulte ou enfant, perçoit l’amour grâce à différents canaux. Ils sont au nombre de 5, à savoir : les paroles valorisantes, les moments de qualité, les cadeaux, les services rendus et le contact physique. Nous avons tous un canal préférentiel. Il y a problème lorsqu’on ne parle pas le même langage, lorsqu’on n’exprime pas son amour dans le langage préférentiel de l’enfant. Ses besoins affectifs comblés, l’enfant se sent aimé et se trouve placé dans les meilleures conditions pour apprendre. Un enfant rassuré est un enfant qui apprend mieux et qui saura gérer son stress plus facilement en puisant dans son réservoir émotionnel, rempli et alimenté régulièrement.

Une motivation solide

Nous pouvons admirer ces enfants. Et savez-vous ce qu’ils détiennent encore de tout aussi précieux ? La motivation. Non pas une motivation dite extrinsèque qui tire sa source de l’extérieur (compliments, bonnes notes) mais d’une source intérieure, à savoir l’envie d’y arriver, la rage de vaincre les difficultés et de surmonter les obstacles. Ce sont des maîtres en l’art de relever les défis et de trouver des solutions. Ce potentiel est d’autant plus fort qu’ils sont soutenus. Alors pourquoi s’en priver ? En permanence, ils recherchent des solutions. En permanence, ils mettent au point de nouvelles stratégies pour apprendre, compenser, composer. Rebondir, ils savent faire !

S’adapter

Votre enfant n’arrive pas à lire l’heure sur un cadran, la grande et la petite aiguille restent un mystère ? Soit, il existe des cadrans digitaux qui viendront à sa rescousse et tout le monde se comprendra. Le rapport au temps des dyslexiques est particulier, de même que leur rapport à l’espace. D’où cette facilité à appréhender l’espace, à se le représenter. La 3D et la 4D n’ont pas de secrets pour eux. Il leur est souvent facile de manier et résoudre les jeux de construction. Les casse-têtes chinois pour eux n’en sont pas. Mais c’est cela aussi qui vient compliquer l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Les lettres peuvent se mettre à bouger, à tourner. Le phénomène s’intensifie avec la fatigue. La fatigabilité des Dys est bien connue et il est indispensable d’en tenir compte en faisant des pauses régulières, par exemple.

Sachant cela et bien d’autres caractéristiques encore car toute dyslexie ou trouble dys est unique, il devient plus aisé de comprendre leurs difficultés.

Comprendre les troubles Dys

Il est essentiel de permettre à l’entourage de l’enfant de comprendre les particularités des troubles Dys. Je pense bien sûr à l’entourage familial mais aussi scolaire. Les enseignants n’ont pas eu forcément de formation sur les troubles de l’apprentissage.

Les enfants Dys ne sont pas paresseux. Ils travaillent, ils s’investissent beaucoup au contraire mais ne sont pas récompensés de leurs efforts. Ils en souffrent même s’ils le cachent parfois. Cette situation peut, dans certains cas, les amener au décrochage.

Evitons de donner au parcours scolaire de ces enfants une allure et un vécu de parcours du combattant. Permettons à ces enfants de garder un souvenir positif de leur scolarité et non traumatisant. Les enfants Dys peuvent réussir aussi bien que les autres et même mieux. Le soutien et les encouragements des adultes occupent une place essentielle dans leur réussite et leur bien-être moral.

Des qualités à préserver

Le temps est leur allié. Savoir lire, écrire, est incontournable, bien sûr, mais veiller à ce que ces enfants et adolescents soient heureux l’est tout autant. Les qualités sportives, artistiques, humaines ont tout autant d’importante, sinon plus. S’intéresser aux intelligences multiples est une piste. Il y en a d’autres, comme les stratégies d’apprentissages, la gestion du stress, des émotions, etc. La connaissance des troubles Dys est essentielle pour que l’enfant ou l’adolescent puisse vivre différemment sa scolarité, de façon plus positive.

J’ai pour habitude de dire que si l’on ne peut pas changer l’école on peut changer sa scolarité. Cela fait déjà une grande différence.

Créativité, intuition, qualités relationnelles, perspicacité, empathie, habiletés artistiques et sportives, sens de l’esthétique, goût pour les arts visuels, musicaux, graphiques, architecturaux, autant de domaines où les Dys excellent. La Nasa ne s’y est pas trompée, elle qui recherche ce genre de profil pour leur aptitude à résoudre des problèmes complexes !

Parents, votre inquiétude est légitime. Gardez cependant pleinement espoir en l’avenir de vos enfants. Il y a certes un cap difficile à passer. Il ne s’agit pas de se voiler la face mais de préserver les qualités remarquables de ces enfants. Le temps joue en leur faveur. Les qualités qu’ils développent les accompagneront longtemps.

Article écrit par Sylvie Franco

Prochaine conférence

à Lourmarin le samedi 9 novembre de 10h à 12h « Être parent d’un enfant dyslexique – Les défis à relever : lesquels et comment ?

Sylvie Franco

– Cabinet Slv-Evolution – Avignon, Lourmarin, Lyon, Paris.

Coach spécialisée troubles Dys, HPI – Sophrologue certifiée

06 37 11 56 41

contact@slv-evolution.fr

www.slv-evolution.fr

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 by Mums Tums and babies. Proudly created with Grhome 

Rejoignez-nous
  • Facebook