Le coaching scolaire et étudiant, ça marche !

Le coaching est plutôt connu dans le monde du sport et de l’entreprise. Et voilà qu’il fait son entrée dans celui de la scolarité. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Le coaching est un accompagnement qui aide la personne à atteindre l’objectif qu’elle s’est fixé.

Coacher c’est aider la personne à identifier ses ressources, à repérer ce qui fait que jusqu’à présent elle n’a pas atteint son objectif, à contourner ou éliminer les freins et les obstacles pour l’atteindre. Le coaching va l’aider à mettre en œuvre un plan d’action favorable. Qu’en est-il du coaching scolaire et étudiant ?

Il s’agit d’une approche innovante qui va permettre au jeune de se connaître mieux. Il n’est pas seulement un élève ou un étudiant en difficulté, en quête de réponses.

Il arrive aux séances de coaching avec tout ce qu’il sait déjà faire. C’est lui, avec l’aide du coach, qui va fixer son objectif, qu’il soit d’ordre qualitatif ou quantitatif : amélioration de ses résultats scolaires, changement de comportement, motivation, organisation, choix d’orientation, etc.

Les questions proactives du coach, des questions majoritairement ouvertes, vont l’aider à élaborer son projet et à mettre du sens dans sa scolarité.

Quels sont les leviers à actionner pour écrire une autre histoire ?

Prenons un exemple, celui d’un collégien qui serait en difficulté, voire en grande difficulté ; découragé, il ne voit pas l’utilité de ce qui lui est demandé d’apprendre.

On entend souvent dire : « Il ne réussit pas parce qu’il n’est pas motivé ». Mais a-t-il seulement une idée de ce qu’est la réussite ? Comment pourrait-il se projeter positivement dans l’avenir sans connaître ce goût de la réussite ? Ce jeune a certainement des talents particuliers qui ne demandent qu’à être valorisés : excelle-t-il dans un sport, une activité ? Quelles sont ses passions ?

Tous les matins, il continue de se lever pour aller en cours et c’est un point à considérer. Qu’est-ce qui pousse ce jeune à continuer de se présenter en cours ? Dans cet autre domaine où il excelle, comment s’y prend-il pour réussir, quelles sont les stratégies qu’il met en œuvre pour y arriver ? Qu’est-ce qui est important pour lui ? Le coach va l’aider à identifier ses ressources et capacités, ses besoins, ses centres d’intérêts, ses points forts. En prenant conscience de tous ces éléments, le jeune va pouvoir gagner en confiance et estime de soi. Se connaissant mieux, il aura d’autant plus de facilités à trouver sa voie et un sens à sa scolarité. La construction de son projet devient possible.

Ma pratique repose sur un principe fondamental : la personne n’est pas le problème, le problème n’est pas la personne, la personne et le problème sont deux éléments à distinguer. Le coaching remet du mouvement dans une situation qui était bloquée, donne de l’espace pour retrouver du souffle, trouver de nouvelles perspectives, envisager d’autres possibles. La position d’observateur qui est favorisée par le coaching permet de faire ce pas de côté, de prendre de la hauteur pour mieux reprendre les rênes de sa vie ou de son parcours scolaire.

Le coaching scolaire s’adresse aux élèves, à partir du collège, et aux étudiants.

Quels enjeux ?

Les enjeux économiques font peser une pression lourde sur les épaules des parents et sur celles des enfants et adolescents. Nous avons par exemple animé, avec une équipe de coachs, différents ateliers auprès d’élèves de 6ème lors d’une journée d’intégration. Il est ressorti qu’une majorité d’élèves considérait cette entrée en 6ème comme une préparation de leur avenir professionnel. Le temps ne doit pas être perdu. On a l’impression que tout se joue à tout moment. Face à cette pression, le stress peut parfois s’installer et devenir paralysant. Et s’il y a des difficultés d’apprentissage, celles-ci viennent ajouter une pression supplémentaire. Au cours de la scolarité, les questions sur l’orientation vont se faire de plus en plus pressantes, de plus en plus fréquentes. Il deviendra incontournable d’y répondre. S’engager dans une orientation choisie plutôt qu’à défaut est bien plus motivant évidemment.

Quelle est la différence entre coaching scolaire et soutien scolaire ?

Le soutien scolaire est une aide personnalisée qui peut aller de l’aide aux devoirs, aux révisions, jusqu’à des cours de remise à niveau. Le coaching scolaire quant à lui intervient en amont. Il s’intéresse à la problématique particulière de l’élève en termes d’organisation, de méthodologie, de motivation, d’orientation, etc. Il est complémentaire au soutien scolaire et va s’intéresser aux causes des difficultés.

Coach, parents, enfant

Le coach intervient le plus souvent à la demande des parents. Parfois il peut être proposé au sein de l’établissement. Le premier rendez-vous se déroule en présence des parents, chacun exprime sa demande et la parole est donnée au jeune qui est placé au cœur du processus ; il est acteur de son changement. Le nombre de séances est alors fixé et des points seront faits régulièrement.

Comment

suis-je devenue coach scolaire ?

Maman d’une enfant dyslexique, j’ai été très tôt confrontée aux difficultés de ma fille et aux miennes car je ne comprenais pas ce qu’il se passait vraiment. Les devoirs étaient une épreuve quotidienne et je mettais chaque fois au point des astuces pour l’aider. L’apprentissage de la lecture a été une étape douloureuse pour elle et pour moi qui la voyait souffrir. Très tôt, dès le CP, en tout début d’année, elle a commencé à perdre confiance en elle. J’ai identifié alors que l’essentiel était de préserver confiance et estime de soi, que ces deux appuis l’aideraient à soutenir sa motivation, à maintenir les efforts à déployer tous les jours. C’est tout ce parcours atypique fait de combats et de mobilisation qui m’a donné envie de construire ma reconversion. Après avoir travaillé 25 ans en entreprise, j’ai ouvert mon cabinet de coach et sophrologue professionnel certifiée. Je me suis formée pendant 7 ans. Le coaching et la sophrologie ont en commun de placer la personne en situation de succès.

C’est sur tout ce parcours de vie que je fonde ma devise « Croire en soi pour agir » : croire en ses capacités, en son pouvoir de changer les choses pour réaliser ses projets et construire son avenir.

Si on ne peut pas changer l’école, on peut changer sa scolarité.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© 2023 by Mums Tums and babies. Proudly created with Grhome 

Rejoignez-nous
  • Facebook